Discours du Secrétaire Général lors du rassemblement contre la loi El Kohmri – 15 Septembre 2016

cropped-Logo.jpg

Discours de Paul Giacomoni devant la préfecture d’Ajaccio.

Notre secrétaire général de Confédération à participé à un débat public à la Fête de l’Humanité sur l’action contre la loi « Travail »  pour y présenter nos positions, comme il le fait d’ailleurs depuis plusieurs mois. Il donne des interviews à tous les journaux quelles que soient leurs orientations, il se rend sur toutes les chaînes de télévision. En clair, il porte partout où il le peut nos positions. Qui peut trouver à redire à cela ?

Hé bien mes chers camarades,

On en a trouvé un ! Le premier secrétaire du parti socialiste CAMBADELIS, qui n’a plus d’argument pour défendre la loi travail vient de déclarer que « les prédécesseurs de Jean-Claude MAILLY doivent  se  retourner dans leur tombe »..

Je ne peux donc  manquer de lui répondre :

D’abord, Monsieur le premier secrétaire, nous n’en sommes plus à la période de la guerre froide et de l’épisode de la « baie des cochons » à Cuba, même les Américains vont aujourd’hui à Cuba et vous Monsieur CAMBADELIS également sans doute !

Quant à cette invitation à ce débat à la fête de l’Humanité, il ne peut vous échapper qu’elle est liée au combat que nous menons contre la loi GATTAZ-VALLS-BERGER, avec la CGT – la FSU et SOLIDAIRES mais également avec l’UNEF – la FIDL et l’UNL.

Il ne peut vous échapper non plus que cette loi, qui  fout en l’air le code du travail, est portée par le gouvernement et par vous-même.

Alors, Monsieur le premier secrétaire du Parti Socialiste, ne pensez-vous pas que vos prédécesseurs, Jaurès – Blum…, doivent se retourner dans leur tombe ?

Doit-on continuer les énumérations des années passées, le CICE, les exonérations de charges, le Pacte de Solidarité,  la loi MACRON, les contre-réformes de toutes natures, la loi NOTRe, Hôpital, école etc…etc….

Alors, ne pensez-vous pas que vos prédécesseurs doivent se retourner dans leur tombe ?

Que dire des ministres, ou plutôt D’un qui annonce en démissionnant qu’il n’est pas socialiste et qui se reprend plus tard en indiquant qu’il est de gauche .  D’autres auparavant se posaient d’ailleurs la question de savoir s’il ne fallait pas modifier le nom du parti socialiste.

Des dénationalisations en cours ou qui s’annoncent (RT Électricité – SNCF etc…), des cadeaux continuels au MEDEF, des attaques répétées contre la fonction publique, mais aussi contre la sécurité sociale, l’hôpital, l’école, les transports, l’énergie… C’est socialiste tout ça ?

Et le 49-3, vous connaissez ? Celui qui a été utilisé au fil des années et des gouvernements, particulièrement par ceux dirigés par des 1er Ministres « socialistes », qui, ne faisant pas confiance à leurs représentants à l’Assemblée Nationale, et qui persistent à l’utiliser  comme un bazooka alors que 70% des Français le rejettent.

Ne craignez -vous pas que vos prédécesseurs se mettent à danser la valse ( sans jeux de mot ) dans leur tombe ?   Pensez à l’œil de CAÏN.

Nous allons continuer à nous opposer à cette loi « Travail » en exigeant dorénavant son abrogation.

Nous allons continuer à résister avec ceux qui, comme nous, ont combattu pour construire le code du travail, les conventions collectives, les statuts et toutes les lois porteuses d’espoir, contrairement à ceux qui voulaient détruire ce qui avait été engagé en 1936 et par le Conseil National de la Résistance en 1945 – Nous résisterons avec tous ceux qui pensent comme nous, qu’ils soient des syndicalistes ou des politiques, ceux qui ont encore la volonté de défendre et de promouvoir les conquêtes ouvrières que nous ont léguées nos prédécesseurs comme vous dites Monsieur CAMBADELIS .

Nous vous conseillons d’en faire autant.

 

Téléchargez le discoursico-pdf50

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *