COMMUNIQUÉ – 27 JANVIER 2014

Rencontres bilatérales à Matignon du 27 01 2014

Rappelant les déclarations du Président de la République sur le Pacte de Responsabilité Force Ouvrière a exprimé sa position face au Premier Ministre ce jour au cours de rencontres bilatérales avec les interlocuteurs sociaux à Matignon.

Force Ouvrière s’oppose à toute tentative de pacte d’unité nationale visant à obtenir un « compromis historique » tripartite, et gardera sa liberté de comportement. Le pacte est un marché de dupes. L’octroi de nouveaux allègements de charges aux entreprises ne fixe aucune contrepartie mesurable en matière de créations d’emplois, comme en témoigne le CICE.

Par ailleurs, la suppression des cotisations d’allocations familiales du système actuel de protection sociale, feront dépendre leur montant du budget de l’État. Dès à présent engagé auprès de l’Europe à réduire de 65 milliards d’euros en 4 ans le niveau de la dépense publique, c’est l’ensemble des régimes sociaux et le service public dont l’hôpital qui seront une nouvelle fois frappés directement.

Par ailleurs et en réponse à la question de premier ministre à propos d’une négociation interprofessionnelle sur le dialogue social, Force Ouvrière a rappelé sa revendication d’abrogation de la loi d’Aout 2008 n’ayant jamais débouché sur une négociation, ainsi que son opposition à la négociation de type territorial qui remettrait en cause les statuts et conventions collectives nationales.

PAUL GIACOMONI
Secrétaire Général

UNION DÉPARTEMENTALE FORCE OUVRIÈRE DE LA CORSE-DU-SUD
4 AVENUE KENNEDY 20090 AJACCIO

Téléchargez le communiqué ico-pdf50

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *